Agrandissement des ateliers Chanel : l’affaire est dans le sac

Feu Karl Largarfeld, mentor de la haute couture jusqu’à sa disparition en 2019, aurait-il apprécié le nouveau visage des ateliers de maroquinerie Chanel de Verneuil-en-Halatte ? Assurément. Homme de goût, peut-être aurait-il remarqué le talent avec lequel d’autres artisans, cette-fois ci experts dans l’arrosage et la fontainerie, ont conçu une magnifique pièce d’eau au pied du bâtiment.

Le spectre bienveillant du roi de la mode parisienne plane certainement sur la nouvelle usine estampillée Chanel, à Verneuil-en-Halatte (Oise). « De la classe, de l’allure » aurait-il dit en battant un éventail sous son cou. Et il n’aurait pas eu tort, car il suffit d’observer l’architecture moderne de la nouvelle extension de l’usine, composée de deux immenses volumes. Simples dans leur conception, ils suggèrent l’idée que les ateliers flottent au-dessus du sol. Magnifique, surprenant même peut-on entendre. En effet, cet espace de 25 000 m², entièrement dédié aux artisans-maroquiniers de la Maison depuis 1986, dévoile désormais une toute autre physionomie. Les lignes épurées, les menuiseries fines de couleur gris anthracite, mais également les brise-soleils métalliques, jouant de contraste avec l’ombre et la lumière, auraient autant charmé le couturier aux lunettes noires que la créatrice qui le précéda et à qui il dédia son œuvre : Coco Chanel, figure iconique de la mode française.

Aujourd’hui, quelques années après l’inauguration des ateliers, les artisans comme les visiteurs de ces lieux insolites, avouent avoir un petit faible pour les extérieurs dessinés par Emma Blanc, pensés une fois encore avec goût, savoir-faire et simplicité. Mais un ouvrage pour le moins atypique, sorti tout droit de l’imagination fertile de Bruno Ledur, gérant de BLD Waterdesign, concentre tous les regards : un bassin miroir, mis en service par des systèmes hydrauliques performants. Regardons cet ouvrage d’un peu plus près…

Anatomie du bassin

Déployé autour du nouveau bâtiment sur plus de 1 200 m², le bassin miroir met en valeur la terrasse du restaurant d’usine, où règnent quiétude et sérénité. Techniquement, cette pièce d’eau est composée de 26 buses de refoulement orientables (77 L/mn), 6 regards d’aspiration et 10 caissons d’aspiration le long des parois. A noter que toutes les buses sont équipées de rotules afin de s’intégrer le plus discrètement possible sur la paroi du bassin.

Concernant la filtration, celle-ci est assurée par des groupes électropompes d’effet d’eau, complétés par des filtres à UV et à disques automatiques (fournis par l’entreprise Netafim). Des adoucisseurs écologiques sont également présents au refoulement de chaque groupe de traitement. Soit donc, au total, deux circuits : l’un pour la filtration, l’autre pour le traitement, tous deux étant munis d’une électropompe de surface.

Enfin, de manière tout à fait classique, les composants électriques servant à la programmation et au pilotage sont installés dans un local technique ventilé, tout comme les pompes de surface et l’hydraulique générale. De l’avis de tous, un excellent travail réalisé par l’entreprise N2B Arrosage, en charge des travaux de fontainerie.

Un rendu magnifique

Les architectes de l’agence Ory.architecture n’ont cessé de jouer avec la lumière lorsqu’ils ont conçu la nouvelle extension des ateliers de maroquinerie. Un parti pris conceptuel auquel participe le bassin qui, semblable à un miroir d’eau, fait étinceler depuis sa surface les ateliers sous une douce lumière. Si bien que l’usine floquée des deux ‘C’ entremêlés, distinctifs de la marque Chanel, prend une toute autre dimension. Certains, à l’imagination débordante, prêteraient à ce bâtiment des allures de Capitole (ndlr : à Washington, USA), cet édifice magnifié par une longue pièce d’eau d’où se reflète son architecture. Comme quoi, l’eau, subtilement acheminée via des systèmes hydrauliques de qualité et un réseau de canalisations bien installé, ne véhicule pas seulement un sentiment d’apaisement, mais participe aussi à l’architecture. En somme, l’eau est un matériau de construction, comme la lumière peut l’être. A condition que des entreprises qualifiées, à l’image de N2B Arrosage, soient mandatées et à l’œuvre.

Enfin, il est intéressant de mentionner que l’extension des ateliers se distingue par d’excellentes performances environnementales. Le bâtiment répond aux normes les plus exigeantes : BEPOS (bâtiment à énergie positive), HQE (haute qualité environnementale) et BREEAM (BRE environnemental Assessment Method). Les panneaux photovoltaïques y sont pour beaucoup. La lumière qui traverse le bâti et les espaces verts aussi. Mais il demeure toujours l’eau, sans qui les architectes auraient eu bien du mal à donner naissance à un tel projet. Merci N2B Arrosage.

Les prestations effectuées: Fontainerie
Ce type de réalisation pourrait aussi vous intéresser : Fontainerie

Logo N2B Arrosage

Demander un devis

Faites une demande de devis en ligne et recevez une réponse claire et rapide qui vous aidera à vous décider.

Nos services

Découvrez aussi nos autres services : arrosage automatique, éclairage d’extérieur, forages, fontainerie, colonnes d’eau, systèmes de récupération des eaux pluviales.

N2B Arrosage est le spécialiste de la gestion de l’eau et des réseaux électriques et hydrauliques en extérieur.